Rechercher
  • Myke Api

La démarche qualité GRF

Dernière mise à jour : 13 janv.


LA DÉMARCHE QUALITÉ ET SA CHARTE

Dans les années 80, l’importation de gelée royale d’Europe de l’Est puis d’Asie a bouleversé la production en France. Pour mettre en valeur leur savoir-faire et différencier leur production de celle issue de l’importation, le Groupement des Producteurs de Gelée Royale (GPGR) a mis en place une démarche qualité régie par une charte de qualité . Aujourd'hui les producteurs français sont les seuls dans le monde à respecter une charte de qualité aussi poussée. Cette charte encadre donc le travail de l’apiculteur depuis la ruche jusqu’au conditionnement afin d’obtenir un produit de qualité tout en s’appuyant sur cinq points essentiels :

UNE PRODUCTION FRANÇAISE

La GRF-Gelée Royale Française ® doit être issue d’une exploitation apicole produisant en France mais aussi avec des produits de et pour la ruche (cire, miel…) français. Grâce à cela, vous pourrez trouver près de chez vous une gelée royale qui n’aura pas voyagé sur des milliers de kilomètres.

UNE PRODUCTION DANS LE RESPECT DE L’ABEILLE ET DE L’ENVIRONNEMENT

La charte de qualité impose la non-utilisation de certains produits (pesticides, herbicides, antibiotiques, produits d’entretien des ruches…) pour éviter tout risque de résidu dans la gelée royale mais aussi protéger les premiers impactés lors de l’utilisation de tels produits : les abeilles, l’apiculteur et notre environnement ! L’enfumoir est aussi soumis à des restrictions dans la charte : il ne doit comporter aucun combustible entraînant des résidus dans la gelée.

Pour permettre un nourrissement naturel de l’abeille, l’apiculteur privilégie un environnement naturel, riche en flore : elle peut donc subvenir seule à ses besoins. Si jamais les conditions climatiques devaient être difficiles, l’abeille ne recevra pas de nourrissement artificiel (pain ou sirop de sucre, farine de soja ou levure de bière), mais du miel et du pollen produits sur l’exploitation, ou le cas échéant en France tout en respectant les contraintes de la charte.

Les apiculteurs peuvent aider leurs abeilles grâce à un mélange d’eau et de miel ou de pollen et de miel.

UNE GELÉE ROYALE MAINTENUE EN L’ÉTAT

Sortie de la ruche, la gelée royale est vite conservée au froid à une température comprise entre +2°C et +5°C, et ce, jusqu’à la vente. Cela permet de conserver sa qualité : en effet, dans la ruche (à une température de 35°C), elle n’est consommée qu’en quelques jours par les abeilles.

De plus, pour pouvoir utiliser la marque « GRF-Gelée Royale Française ® », la gelée royale ne doit subir aucune congélation, aucune transformation (lyophilisation - gelée royale en ampoule), aucun mélange (avec du miel, propolis, produit cosmétique, ginseng etc.)







UN CONTRÔLE ET UN ENCADREMENT DE LA DÉMARCHE

Afin de pouvoir utiliser l’appellation “GRF-Gelée Royale Française ® “ sur sa gelée royale, le producteur est soumis à un contrôle où plus d’une centaine d’obligations sont évaluées : l’entretien du rucher, les produits utilisés, l’hygiène, l’étiquetage… Le temps du contrôle est aussi le moment pour les apiculteurs de faire le point sur leur production, leur technique... Outre le contrôle, c’est avant-tout un moment d’échanges ! Cela permet, à terme, de faire évoluer les obligations en fonction des améliorations techniques et de la réalité terrain tout en gardant une qualité constante. Dans le but de garder de la neutralité, un organisme indépendant de contrôle, supervise la démarche qualité.


Mis à part les producteurs, les conditionneurs et les distributeurs de GRF-Gelée Royale Française ® sont également soumis à un réglement : le réglement de marque. Créé en 2015, il rend accessible la marque aux entreprises souhaitant s’engager dans la démarche tout en respectant les points de qualité issus de la charte.

Dans le but de reconnaître facilement l’engagement des producteurs, conditionneurs et distributeurs dans la démarche qualité, un logo a été déposé à l’INPI en 1999 puis renouvelé en 2005 et 2018. Ce logo ne peut être utilisé que par les membres de l’association ou par les entreprises conventionnées, et ce, de façon conforme au règlement de marque.



De plus, un étui en liège (fabriqué dans le Sud-Ouest de la France et ayant de nombreux avantages écologiques) a également été développé par l’association et déposé à l’INPI. Seuls les producteurs, conditionneurs et distributeurs peuvent vous présenter la gelée royale dans cet étui.





UNE TRAÇABILITÉ DU PRODUIT

Permettre de tracer un produit est pour nous quelque chose de primordial. Pour cela, les producteurs font un suivi rigoureux de leur production dès la récolte mais aussi au conditionnement puisqu’ils doivent apposer une étiquette comportant un logo ainsi qu’un numéro de pilulier (petit pot) unique. Les entreprises qui conditionnent pour nos producteurs sont soumises aux même règles. De ce fait, il est possible de remonter toute la chaîne de production et d’identifier, à partir de n’importe quel pot de gelée royale GRF-Gelée Royale Française®, où la gelée a été produite.

NORME ISO

Jusque là, aucune réglementation ne définissait les caractéristiques de la gelée royale que ce soit au niveau national, européen ou international. De ce fait, en 2009, un projet de normalisation international (ISO) a été lancé dans le but de définir les standards internationaux du produit. Pour cela, un texte a été élaboré grâce à un groupe de travail international composés de différentes délégations dont celle française. Le texte de norme a été officiellement publié le 15 septembre 2016 et est une référence pour définir les nombreuses caractéristiques de la gelée royale en l’absence d’un autre texte réglementaire. Evidemment, les critères de la charte GRF-Gelée Royale Française® sont similaires à la norme ISO 12824 de type 1.




















19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout