Rechercher
  • Myke Api

Le venin d'abeille



Le venin que produisent les abeilles ouvrières, qui injectent avec leur dard quand on les dérange ou qui voient leur ruche en danger, se compose de trois substances : une inflammatoire, une autre convulsions et un troisième paralysant. Ce venin contient du magnésium, du phosphore, du calcium et des protéines, entre autres éléments. Les propriétés thérapeutiques de ce venin sont connues contre l'arthrite, la sciatique, le lumbago, le arthrose, l'eczéma et certaines maladies de la peau, provoquant la piqûre directe d'un certain nombre d'abeilles, ou en injectant le venin obtenu des dards.

Le venin des abeilles : du latin apis, abeille et du grec toxikón, c'est le produit ségrégation par une paire de glandes une de nature acide et une autre de alcaline inclus à l'intérieur de l'abdomen de l'abeille ouvrière et qui est introduite dans la peau En proportion de 0.3 mg par piquée, par l'intermédiaire d'un appareil vulnérant dont le dard est particulièrement connu.

Le Dard de l'abeille se compose d'un long stylet, d'environ 2 MM, pointu, qui s'étend ensuite avec 0.1 mm de diamètre. Dans le stylet il y a plusieurs petites dents, certains de 0.03 mm de longueur ; ces dents sont celles qui retiennent le liquide dans l'objet qui affecte l'abeille, ce qui cause sa perte. Le stylet pénètre dans l'objet piqué jusqu'à la moitié de sa longueur.

Le venin d'abeille est un liquide transparent, avec une odeur de miel accentuée et de goût amer. Le liquide peut être considéré comme un venin endothéliale violent, en plus d'un marquage stimulant des muscles lisses, mais il peut être qualifié comme un venin protoplasmique générale. Les caractéristiques principales du venin sont les suivantes : apparence : liquide transparent, pâle, goût aigu et amer et odeur aromatique.

La venin d’abeille contient environ 90 % d'humidité, où des protéines de petite taille et des molécules d'histamine et de mélittine (50 %), lysolécithine, apamine (1-3 %) sont présentes. Les enzymes les plus importantes correspondent à la Phospholipase A2 (10-12 %), la hyaluronidase (1-3 %). Le milieu est acide en raison des niveaux d'acide formique, de la présence de chlorures et d'ions phosphate. La présence de choline a été démontrée par un tryptophane et un tryptophane, les micro-éléments tels que le magnésium, le fer, l'iode, le potassium entre autres,. contient en outre, secapin (0.5-2.0 %), peptide dcm (1-2 %), tertiapin (0.1). %), procamina (1-2 %), dopamine (0.2-1.0 %), noradrénaline (0.1-0.5 %), acide t-Aminobutyrique, glucose, fructose, phospholipides et phéromones d'alerte. Il a été indiqué que les propriétés du venin du point de vue thérapeutique sont dues à la présence des ions magnésium et phosphate, qui représentent des niveaux équivalents à 0.4 % sur la base sèche.

Les abeilles n'attaquent que lorsqu'elles sont provoqués ou lorsqu'elles sont confrontées à des stimuli physiques bien générés par des sons étranges, des couleurs et des odeurs. Dans les accidents graves, le niveau de piqures multiples provoque généralement la mort des personnes en fonction du degré de sensibilité, dans des cas légers, des réactions allergiques peuvent se produire, qui peuvent être sévères également en fonction de l'âge et du sexe des personnes.

Activité Pharmacodynamique : La Mélittine : elle produit la plus grande partie de la toxicité générale et locale, attaque les synapses neuromusculaires et sensitives, provoque la paralysie respiratoire et l'hémolyse, est responsable de la douleur et de l'inflammation, inhibe l'activité de la cholinestérase et coagule le fibrinogène, augmente la Perméabilité capillaire, contracte la musculature lisse, libère les histamines et diminue l'activité superficielle. Il est très thermostable : il ne produit pas son action à 100°C pendant 1 h. La Phospholipase A2 (lecitinase a) transforme les acides gras non saturés de lécithine en lysolécithine. Il évite la coagulation du sang et induit la libération des prostaglandines. Elle produit une hémolyse indirecte, inhibe le transport électronique et la phosphorylation oxydative et possède des entigénicité..

La Hyaluronidase : L'acide hyaluronique du tissu conjonctif, facilitant la pénétration du venin. C'est un facteur de libération et il possède des antigénicité. La Adolapin, a une action calmant de la douleur 80 fois plus grande que la morphine et l'opium. La Apamine stimule la sécrétion d'héparine et entraîne une neurotoxicité systémique. Son action réside dans le système nerveux central (SNC-Neurotoxine). Il a été récemment démontré que la perméabilité vasculaire de la peau est augmentée localement par l'application intracutanée.

Les catécholamines, dopamine et noradrénaline : agissent sur le comportement et la physiologie des insectes, exercent une forte influence sur la circulation et augmentent la vitesse de pulsation du cœur sur eux. En raison de leur faible niveau, il est peu probable qu'ils affectent les mammifères. L'Histamine et la sérotonine induisent la douleur et produisent une dilatation et une augmentation de la perméabilité des vaisseaux sanguins, ce qui facilite la pénétration des toxines dans le tissu. Les facteurs associés à la dynamique extensive au niveau organique indiquent que des niveaux élevés d'histamine provoquent une sortie d'adrénaline, ce qui induit un état d'excitation chez les mammifères. Le peptide 401 est 100 fois plus actif que l'hydrocortisone, enfin l'unité protéique mcd (Peptide Dégranulateur de mastocytes), a une structure similaire à la apamine, endommage les mastocytes, libère l'histamine et augmente la perméabilité capillaire.

284 vues

©2018 by Bee Elsass. Proudly created with Wix.com